2013_09_01a
Si 2012 était une année de disette concernant la reine de l'été à savoir la tomate, le soleil de 2013 aura su la faire rougir pour notre plus grand plaisir. Monfavet, noire de crimée ou une autre des 500 variétés existantes, on la savoure tout l'été, d'autant plus si elle sort de notre potager. Je n'échape donc pas à la règle. Mes quatre pieds sont généreux malgré le fait qu'ils souffrent un peu de déshydratation... (Ah bon ? Il faut arroser tous les jours ?!). Pas rancuniers les gars ! Vient alors un autre problème : qu'est-ce qu'on fait de tout ça ?

Comme ça va bien cinq minutes les salades tomates/mozza et la ratatouille, elles se voient transformées en coulis ou sauce provençale pour l'hiver. Call me fourmiz. Ceci dit, c'est tout de même dommage de ne pas faire un peu sa cigale et de profiter aussi de leur fraîcheur. Tombe à pic la recette de la tarte tomates/comté. Simple, rapide et délicieuse. Il n'en faut pas plus pour se croire encore en vacances en septembre.

Quitte à faire du bon, autant faire la pâte aussi. Elle est également très rapide à faire surtout avec l'aide d'un robot. Si, si. Je l'ai trouvé sur mon livre de cuisine, le site de Chefnini. Alors outre les tomates rondes (monfavet dans mon cas) et le comté (environ 250 gr. De quoi tapisser votre plat en fait), il vous faut de la moutarde, du poivre, du sel, des herbes de provence et pour le fond de tarte, de la farine T45, du sel, des herbes de provence, du lait et de l'huile d'olive. Bien.

Petit 1 - On commence par préchauffer le four à 180° (th6) le temps de confectionner le fond de tarte. Si vous avez un robot ménager, versez 180 gr de farine, une pincée de sel et une cuillère à soupe d'herbes de provence dans la cuve. Donnez quelques impulsions pour que les ingrédients secs se mélangent. Pour les autres, versez les ingrédients dans un saladier et mélangez à l'aide d'un fouet. Dans un verre, mesurez 50 ml d'huile d'olive et 70 ml de lait. Les deux ne vont pas se mélanger. C'est normal et nullement gênant pour la suite. Retournons au robot. Mettez à tourner et verser en fin filet les liquides. Arrêtez le robot lorsqu'une boule s'est formée et ne colle plus à la paroi. Pour la version saladier, creusez un puits au milieu du mélange sec et versez-y les liquides. A l'aide de vos mains, ramenez un peu de mélange sur les liquides et commencez à pétrir la pâte. Celle-ci est prête lorsqu'une boule non collante se forme. Farinez votre plan de travail, étalez la pâte à la dimension de votre moule et le garnir avec. Petite astuce, je plie mon fond de tarte en trois comme une crêpe avant de le mettre dans le moule. Il est plus facilement transportable et risque moins de se casser. Une fois dans le moule, il ne reste plus qu'à le déplier !

Petit 2 - coupez le comté en fines lamelles et les tomates en tranches assez épaisses. Badigeonnez le fond de tarte, préalablement piqué, de moutarde à l'aide d'un pinceau. Disposez les lamelles de fromage de façon à recouvrir la pâte et superposez dessus les tranches de tomate. Un soupçon de sel comme de poivre, un léger nuage d'herbes de provence et vous pouvez enfourner pour une vingtaine de minutes suivant votre four.

Elle se déguste aussi bien chaude que froide, seule, accompagnée d'une salade verte ou accompagnant une viande blanche ou un jambon cru. Cette tarte est comme les tomates, elle se mange à toutes les sauces :)

2013_09_02b