2012_12_29
Alors que la France se réjouit de la formidable bouffée d'oxygène insufflée au bassin nazérien par la prise de commande salvatrice du dernier chantier naval civil français d'un paquebot pour l'armateur ex-RCCL, quelques petits malins plus intelligents que tout le monde se croient dans l'obligation de troubler la fête et se posent en donneur de leçon. Grand bien leur en fasse ; après tout, chacun est libre de ses pensées dans ce pays, aussi arrogantes soient-elles. Ce qui vous chiffonne dans cette histoire n'est pas moins qu'ils nous prennent, nous autres Monsieur tout le monde, pour des imbéciles mais que leur pédance les entraîne sur le chemin glissant de la connerie. Si fait, tdelache, rédacteur d'Agoravox, nous démontre scolairement, avec grand 1/ et petit a) à l'appui, la bêtise du français moyen (à lire ab-so-lu-ment avant de continuer. Si, si vous insistez).

Clap, clap, clap ! applaudissez-vous des deux mains pour saluer la performance (1) de cet étudiant en deuxième année HEC. C'est qué'qu'un hein ?!, aurait dit votre regrettée voisine. Oui, mais vous vous devez de soulever quelques incohérences... Ouvrez la parenthèse - pour quelqu'un qui se targue de dénoncer l'incohérence de ses congénères, c'est tout de même un comble, non ? - Fermez la parenthèse. Parce que se foutre de la gueule de (...) Brigitte Michu, syndicaliste et joueuse habituelle (et malheureuse) à l’Euromillions (...) ce n'est pas beau mais c'est surtout faux.... Non pas quelle soit malheureuse à l'Euromillons, ça, vous n'en savez fichtrement rien, mais qu'elle n'est pas capable de se payer une croisière sur un des deux navires classe Génesis déjà en exploitation de la compagnie Royal Carrabian International. Il vous faut également souligner que l'Oasis of the Seas n'est que le premier de la série de deux et non le modèle comme l'écrit notre apprenti journaliste (soupir). Passons et revenons à notre brave Brigitte. Bien sûr ma p'tite dame vous pouvez tout à fait vous faire plaisir en faisant péter le LEP ! Vous croyeeeez ? l'imaginez-vous sangloter. Mais oui ! la rassurez-vous enthousiaste, puisqu'il s'agit tout de même pour grand nombre de croisiéristes du voyage d'une vie, rêve réalisé grâce aux économies placées à 2,25 % (2) sur le livret préféré de nos compatriotes. Et, avancez-vous tel Pierre Bellemare au temps où il fut lui aussi commercial télévisuel, sans avoir à débourser non pas la somme de 10 000 ni 3 000 euros comme avancé mais seulement 990 (3) ! Oui Jeannine, euh, Brigitte, vous avez bien lu ! Neuf-cent-quatre-vingt-dix-euros-par-cabine ! Car ce qu'il ne sait pas, l'autre là, mauvaise langue, c'est que ce type de navire n'est pas du tout un navire de luxe... C'est un navire de masse... Vous ne devriez pas dire ça, vous-même n'étant pas en deuxième année HEC, mais le but de ces hôtels flottants est de rassembler le plus grand nombre en étant attractif  et compétitif (hochement de tête entendu). Le riche n'est nullement visé. Pour lui, sont réservées des petites unités telles que le futur Europa 2 ou bien encore le nouveau France si le projet aboutit. Le riche n'aimant pas être agglutiné dans une caisse flottante, lui ! Réflexion pour vous-même - Etonnant que notre capitaliste revendiqué ne sache pas ça, tiens ! - Fin de la réflexion pour vous-même. Ouais mais tout de même, il a raison, ça m'emmerde d'engraisser les ricains bougonne-t-elle sûrement entre deux sanglots. Les ricains ? Quels ricains ? Aaaaah !! Ouiiii !! L'armateur... Mais on s'en fiche qu'il soit américain, javanais, portugais ou congolais. Lui, il n'est que le client, bien utile soit, mais il n'est pas le patron du chantier constructeur. Ceux qui lui permettent d'investir dans un tel navire sont ses propres clients (loin d'être tous français soit dit en passant). Et puis, si ça vous ennuie tant que ça de voyager sur un navire appartenant à une compagnie américaine, rien ne vous empêche de choisir une compagnie italienne. Mais pas n'importe laquelle hein ?! Seulement Mediterranean Shipping Company fidède cliente de STX et, quoi qu'il en soit, vous pourrez être fière du fruit du labeur de vos camarades, travailleurs français, en faisant vos premières brasses dans une des piscines à eau de mer ! argumentez-vous. Vous voyez que vous n'êtes pas plus incohérente que monsieur je sais tout (enfin, qu'il croit) la consolez-vous, puisqu'au final, le client c'est vous, lui, elle, eux, nous quoi !

C'est pas tout ça mais quand vous lisez un tel article suant la suffisance et bourré de lieux communs infondés, ce que vous demandez à votre tour à son auteur, c'est qu'il vérifie ses dires, se documente correctement avant d'avancer des inepties. Chez monsieur tout le monde ça passerait encore, il est tellement bête, mais chez un étudiant lui-même en deuxième année HEC... Voyons !... Soyons sérieux.

(1) : c'est ironique hein ?! Vous préférez préciser, sait-on jamais...
(2) : taux net d'impôts (applicable au 01/08/2011), source Le guide indépendant de l'Epargne
(3)
: offre trouvée pour trois nuits sur l'Allure of the Seas, sistership de l'Oasis of the Seas. Faut pas écouter Marie Drucker, elle n'y connait rien. Bon, l'annonce n'est pas en anglais mais en français. Cependant, m'est avis qu'il est possible de choisir la langue...

Rendez-vous sur Hellocoton !