27 avril 2014

La vie en mieux

de Anna Gavalda Mathilde, 24 ans, étudiante en congés sabbatiques, vit à 300 % entre les sorties, les beuveries, les fêtes et le shopping. En un mot, sa vie est géniale. Si géniale qu'il ne lui faut qu'une rencontre avec une personne aux antipodes de ses fréquentations pour qu'elle se remette en question.Yann, 26 ans, sur-diplômé et vendeur quelconque, vit platement entre les dîners chez belle-maman, les activités ménagères dans l'appartement qu'il pourrait devenir un appart' témoin et les sorties ciné programmées en couple. En un... [Lire la suite]

20 avril 2014

La grande duchesse

Ce samedi soir, lorsque je me suis glissée dans le hall d'entrée qui fait également office de sas d'attente du Théâtre de la ville, j'allais voir une pièce de théâtre. Une pièce d'Offenbach. Ouais, d'Offenbach la pièce. Quoi ? Il n'a pas écrit de pièce Offenbach peut-être ? Aux vues de la moyenne d'âge et des tenues vestimentaires des personnes m'entourant, il semblerait que je me sois léééégèrement planter sur la nature du spectacle qui nous sera offert dans moins de vingt minutes. Et merde ! Il faut dire aussi que je n'avais pas... [Lire la suite]
Posté par Marie des marais à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
16 avril 2014

Ainsi résonne l'écho infini des montagnes

de Khaled Hosseini Abdullha et Pari sont frère et soeur. Vivant dans un pauvre village afghan, le père se remarie et donne un demi-frère à ses aînés. Nabi, l'oncle par cette nouvelle alliance, lui, a réussi. Il vit à Kaboul et travaille pour un riche propriétaire dont la femme ne peut avoir d'enfant. Pas d'argent, trop de bouche à nourrir d'un côté. De l'argent à ne savoir qu'en faire et une maison vide de cris d'enfant de l'autre. Un entremetteur. Des vies chamboulées des deux côtés. Qu'il était attendu ce nouveau Hosseini, comme... [Lire la suite]
Posté par Marie des marais à 22:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
15 avril 2014

Il faut beaucoup aimer les hommes

de Marie Darieussecq "Il faut beaucoup aimer les hommes. Beaucoup, beaucoup. Beaucoup les aimer pour les aimer. Sans cela, ce n'est pas possible, on ne peut pas les supporter". Marguerite Duras Tu m'étonnes John ! On a beau leur expliquer quinze fois que les chaussettes sales se mettent dans le panier à linge et non au pied du lit. Ou encore que le bol du petit dej' ne va pas sauter tout seul dans le lave-vaisselle, certains n'impriment pas... Quoi je caricature ? Peut-être. Mais une chose est sûre : le dernier Darieussecq va parler... [Lire la suite]
11 avril 2014

Greeting's from #12

C'est le mois des carnavals ! #leroiducarnaval #pornic #fêteforaine