de Emmanuelle Bercot

Bettie est veuve, ex miss Bretagne, vit avec sa mère, tient un restaurant, a un amant, une fille, un petit-fils et a arrêté de fumer. Une vie routinière en somme. Sa mère cassera cette mécanique bien huilée en lui apprenant que son amant a enfin quitté sa femme pour une jeunette de 25 ans qui lui a fait un enfant en prime de départ. Il y a de quoi avoir envie d'une cigarette, là, tout de suite, maintenant. Sauf que LE paquet est vide. Et allez trouver un bureau de tabac ouvert en bretagne profonde un dimanche après-midi !?

2013_10_01
Voilà, tout est là... ou presque... Ce film jongle entre l'absurde et le comique sans jamais vraiment réussir à faire rire ouvertement. Catherine Deneuve fait pourtant de son mieux dans ce registre qui n'est pas vraiment le sien, pas beaucoup aidée par les autres acteurs puisqu'elle investit à peu près tous les plans. Oh ce n'est pas de sa faute. La réalisatrice avoue l'avoir écrit pour elle. Et ça se voit. Pourtant quelques personnages secondaires ont du potentiel comme le petit vieux qui met quatre plombes à rouler cette cigarette avec ses gros doigts bourrés d'arthrose et la Deneuve qui se tord sur sa chaise en fixant cette roulée qui ne vient pas comme si ça allait le faire aller plus vite. Arf ! Tout ça est d'un lent les deux tiers du film que j'ai eu plus d'une fois envie de farfouiller dans mon sac pour regarder l'heure. Elle est passée lorsque Emmanuelle Bercot s'est décidée à enfin mettre des vrais dialogues et un vrai scénario (quoique l'issue se devine comme le nez au milieu de la figure). Dommage que ce ne soit que pour le troisième tiers du film... En résumé, pas le meilleur rôle de la grande Catherine dans son costume de comique (beaucoup plus convaincante dans Potiche), une découverte  avec Camille en tant qu'actrice, une Claude Gensac radieuse que l'on a plaisir à retrouver et une gentille histoire qui a quand même du mal à démarrer.