2014_09_07a

Du haut de ces menhirs, 4500 ans nous contemplent. Le site mégalithique de Saint-Just, en Ille et Vilaine, est beaucoup moins connu que son cousin de Carnac mais n'a rien à lui envié car il regroupe, à plus petite échelle, trois sites différents éparpillés en Bretagne : Carnac donc pour ses alignements, Brocéliande pour son val et Huelgouat pour sa forêt. En deux heures, deux heures trente de rando (ça dépend des cadences) vous avez traversé trois départements. Manque plus que les côtes d'armor et vous avez fait le tour de la Bretagne en accéléré :p

Normalement, vous devez finir le parcourt par les mégalithes (GR39) mais comme il n'était pas prévu, au départ, de descendre dans le val, nous avons fait le circuit à l'envers et sans se perdre. En même temps, il n'y a qu'un chemin... Or, donc, les alignements. Ouvrez la parenthèse - Instant culture confiture - Fermez la parenthèse. 4 500 avant notre ère nous sommes au néolithique où c'en est fini de chasser et ceuillir les baies à droite et à gauche, plier le campement et partir avec femme et enfants pour suivre le gibier. On a le silex. On a le feu. On a les poteries. On a la pierre polie donc des outils. On s'installe là, on cultive et puis basta. L'homme vient d'inventer la sédentarisation... A Saint-Just, ils sont pas mal. Avec le val, nos bonshommes ont le poisson ; avec la forêt, le bois pour leurs habitations, les baies et les mammifères. Faudrait pas non plus qu'une autre horde vienne les déranger dans leur petit havre de paix. Alors, ils érigent des pierres debouts sur le point le plus haut de leur territoire histoire de dire aux potentiels enquiquineurs : t'a vu ? Nous avons réussi à monter ces weIjhve de bloc de pierre jusqu'ici, les dresser et il n'y en a pas qu'un. Ah ! Donc, nous sommes nombreux et costauds. Tu veux toujours te battre ?. L'homme vient de créer aussi l'intimidation... Ca, c'est la dernière explication que nos historiens ont trouvée pour lever le mystère de la présence de menhirs sur les terres bretonnes. Soit. Mais, pourquoi s'être emmerdés à d'abord hisser les blocs de quartz à priori disponibles que deux kilomètres plus loin puis ceux de schiste et de poudingue dispo sur place ? Je demande juste. Non, ils n'avaient pas la roue mais des rondins de bois pour transporter tout ça. On a bien essayé de me faire avaler que ces blocs de plusieurs tonnes étaient aussi transportés sur des radeaux sans qu'ils n'aient connaissance de la poussée d'Archimède, du calcul de la masse volumique et du nombre g. J'ai souri poliment mais n'ai nullement été convaincue. Soit ils possédaient beaucoup plus de connaissance et d'outils "modernes" qu'on ne leur crédite, soit c'étaient des magiciens. Oui, j'arrête de me faire des noeuds au cerveau. D'autant plus que nous ne sommes qu'à la première station alors qu'il nous en reste moins d'une dizaine : les demoiselles de Cojoux (menhirs), le chateau Bû (tumulus), le tribunal (cercle de pierre à des fins astronomiques ?), la croix saint Pierre (tumulus ?), le four sarrazin (allée funéraire), etc.

Ce petit pèlerinage au temps de la préhistoire nous mène en haut de la falaise du val où le point de vue est absolument magnifique (surtout à l'automne où les arbres donnent leurs feuilles colorées en spectacle). En contre bas, l'étang du val. Sur la gauche, le château du val aux hautes tourelles néo-gothiques datant du 19ème siècle aujourd'hui transformé en château d'hôtes. On suit le sentier tracé dans la lande au milieu des graminées, des bruyères et des ajoncs pour commencer la lente descente vers le val frais et ses blocs de pierre plus ou moins recouverts de mousse, enveloppés dans la forêt de châtaigners. Le chemin suit l'étang entre berges où flottent des nénuphars et la falaise où certains s'essaient à l'escalade. C'est calme et reposant. Nous n'avons pas du tout envie de remonter mais nos pas nous mènent au barrage où quelques pêcheurs attendent patiemment que ça morde. Nous rebroussons chemin sur quelques mètres pour retourner sur la grée, le parking, la voiture, le 21ème siècle...

~ Site mégalithique de Saint-Just (35, Ille et Vilaine) - Bretagne sud ~
20 km au nord-est de Redon sur l'axe Redon / Rennes
50 km au sud-ouest de Rennes sur l'axe Rennes / Redon

2014_09_07b

2014_09_07c

2014_09_07d

2014_09_07e

2014_09_07f

2014_09_07g

2014_09_07h

2014_09_07i

2014_09_07j