de Martine Pilate

Rapapouègue fait parti d'une bande de copains. Les 5 membres de cette joyeuse bande de matous passent leurs journées à se dorer la pilule en écoutant avec intérêt les bavardages des papés attroupés sur la place d'un petit village du sud de la France. Ce rituel quotidien se déroule jusqu'à la tombée de la nuit ou chacun rejoint ses foyers à l'exception de ce beau chat à l'œil borné. Car Rapapouègue est un chat dit errant bien que son vœu le plus cher est de se faire adopter par une gentille famille.  L'arrivée d'André, un parisien, dans le village pourrait tout à fait faire l'affaire ! Ne lui reste plus qu'à envouter sa cible par des ronrons appropriés, des frottements de jambe en bonne et due forme et des câlins attendrissants dignes de son nom... puisque rapapouègue est le terme provençal pour nommer cette herbe folle estivale collante et envahissante.

Ce petit bouquin n'est certes pas le prix Poulizer de l'année mais sait charmer son lectorat adepte de la gent féline le temps d'une séance de bronzage sur le sable blond. Martine Pilate nous emmène dans la Provence de Pagnol, nous invite à partager le pastis sur la place gorgée de soleil du village et à écouter avec avidité les récits des papés jamais en manque de farces et d'anecdotes cuisantes sur l'ensemble des villageois tout en caressant d'une main distraite les chats complices de ces petits vieux aux yeux malicieux.
La plume est simple à l'image de la quiétude estivale de ces petits bijoux nichés dans la garrigue mais extrêmement efficace puisqu'au fil des pages, c'est sans surprise que la lectrice les avale avé l'acceng ! Une fois refermé, s'en suit un besoin de retrouver Jean de Fleurette et Manon des sources pour rester sous le charme du pays des cigales. Signe indéniable que celui-ci a opéré !

Rendez-vous sur Hellocoton !