Houuuuuuu ! Je suis fawtiguée Mawie-Théwèse... Tout ce remue-ménage sur l'île ça de Guada : ♫ La Guadeloupe y est à nous, La Guadeloupe pas qu'à iou ♫♫ qu'ils scandent les grévistes.

Ca a l'air bon enfant comme ça mais leur mouvement a duré plus de 2 semaines et a paralysé petit à petit l'île en forme d'ailes de papillon. Les conséquences sur votre condition de touriste n'ont pas été catastrophiques mais ont chamboulé quand même un petit peu votre programme. Vous avez dû passer votre temps à la plage. C'est quand même ballot ! Alors, après 15 jours de prise d'otage, l'heure est au bilan.

Vous avez aimé :

    • être en tong toute la journée

    • faire le tour de Marie-Galante en scooter

    • la cure de poulet boucané ou en colombo

    • la cure d'ananas bouteilles gorgés de soleil

    • les cocktails de jus de fruit frais et les ti punchs

    • la crème au corossol nappée d'un caramel au vinaigre balsamique et garnie d'ananas confits de la propriétaire du gîte

    • les plages ensoleillées et bordées de cocotiers

    • regarder pêcher les pélicans

    • les couchés de soleil sur la mer caraïbe

    • l'accueil jovial de la population locale et les rires des doudous

    • jouer à koh-lanta dans la boue pour rejoindre le saut de la lézarde

    • se lever tôt... pour une fois et prendre des mégas petits dej sur la terrasse en nuisette

    • les cases créoles colorées et les grandes maisons coloniales

    • se baigner dans les cascades de basse terre, et dans la mer bleu turquoise lorsqu'il pleut

    • les marchés colorés et les odeurs des épices

    • l'idée de manger une langouste et une banane flambée les pieds dans l'eau

    • voir les températures négatives en métropole et se dire qu'avec 29° au thermomètre local, on est bien

    • les blocus des stations essence parce qu'il n'y a pas d'embouteillage pour passer de grande terre à basse terre

    • la pénurie de kérosène et se dire qu'on sera peut-être obligé de rester...

Vous avez moins aimé :

    • prendre le bateau pour Marie-Galante avec des creux de 2 mètres et les gens qui vomissent partout

    • le zouc à longueur de journée

    • l'air humide qui empêche le linge de sécher

    • le vent qui ensable les serviettes et empêche les pêcheurs de sortir pour relever leurs casiers de langouste

    • le couchage du gîte qui vous a pété le dos

    • le goût du corossol fruit et de la papaye

    • les moustiques qui se foutent de votre bracelet Marie-Rose jaune

    • les coqs qui chantent à pas d'heure

    • les dalmatiens qui pissent sur les sacs et bouffent le pain de mie

    • la fuite d'eau dans le plafond de la salle de bain

    • les grèves qui paralysent l'île et vous empêchent de prendre une douche et de faire votre shampoing

    • parcourir 6 km à patte pour aller à la plage car plus d'essence dans le réservoir de la voiture...