Alors que vous venez de parcourir en long, en large et en travers le 2ème arrondissement de Paris à chercher un faux citron (1), que vous avez mal aux pieds, que vous avez, vous et votre équipe, honteusement terminées avant avant dernière du rallye pédestre Pokanel (2) et que vous n'avez qu'une envie : vous coucher, voilà qu'il vous vient la saugrenue idée de lancer une machine de linge à laver. A quasiment 21h00. Comme ça. Un samedi soir. Sauf que...

Sauf que... lorsqu'une heure et des bananes plus tard, vous vous apprêtez à sortir le dit linge de la machine, vous vous rendez compte qu'elle ronronne toujours. Elle ronronne oui, mais ronronne pas rond. La voir clignoter comme un sapin de Noël entre le mode rinçage et celui de fin ne vous dit rien qui vaille. Un dernier petit élan d'optimisme vous pousse à relancer le programme à partir du rinçage. Sait-on jamais !

Que c'est beau l'espoir mais ça ne dure pas longtemps surtout lorsque l'autre recommence, impassible, son numéro de guirlande électrique. MAIS ! le voyant d'indication de blocage du hublot est éteint. Vos 2 neurones encore en fonctionnement commandent alors aux quatre doigts de votre main gauche de se positionner sur la poignée et au pouce de prendre appuie sur le hublot. Tout le monde est en position ? Action ! ... Action on a dit, oh !! Action, action, OK mais lorsque la porte ne veut pas céder, il faut savoir s'avouer vaincue. Sauf que... (encore ?!!) vous ne vous expliquez pas pourquoi vous vous retrouvez à appuyer frénétiquement et de plus en plus fort sur la poignée en plastique. Elle va bien finir par s'ouv... CRAAAC ! ... rir... Dire que vous vivez un grand moment de solitude devant votre lave linge hermétiquement fermé, une poignée s'actionnant dans le vide et votre linge barbotant dans une eau pas très catholique est un euphémisme. Lave linge : 1 - Vous : 0.

Qu'est-ce que c'est que ça  ? Interrogez-vous lorsque vous voyez, au bout des pinces du technicien SAV, un truc ressemblant à de la ficelle et refusant tout net de sortir du filtre. Un élastique, vous répond-il sur un ton moqueur en vous le mettant sous le nez. Un élastique... Un é-las-tique. Un élastique ??? Un élastique !!! Vous avez littéralement explosé votre poignée de hublot à cause d'un élastique ?!! Ha, ha, ha ! Si ne n'était pas aussi pathétique, vous en ririez. Sauf que... !  Deux déplacements, un dépannage, une pièce de rechange. Est-il vraiment nécessaire de continuer ? ...

Nota : les photos n'ont pas grand chose à voir avec le paquet de pointes mais les derniers rayons de soleil jouant avec les herbes folles, c'est un peu plus joli qu'un lave linge agonisant...

(1) : à l'opéra Garnier, vos pas vous ont menés mais devant l'énigme vous permettant d'avancer, littéralement vous avez séché. Car un faux citron, trouver vous deviez. A la lecture de la réponse, yeux ronds et bouche bée, tous, vous êtes restés. Une boîte aux lettres. Nath, si tu lis ces lignes : une boîte aux lettres quoi ?!! Nous avons tout passé au crible. Tout ! Même la Bred banque populaire avec sa façade bleue : faux citron -> orange -> orange bleue (dans Tintin) -> façade bleue de la banque ? Naaaaaan ! Elle n'est pas si tordue que ça quand même ? Si ?

(2) : est-il encore nécessaire de le présenter ?

Rendez-vous sur Hellocoton !