01 juillet 2013

En coucou, en piper, un aviateur

Vole, je veux un amour qui vole, quitter la terre qui me désole qu'elle chantait Véronique Jeannot notre pause café préférée. Et comme on la comprenait à l'époque... C'est sûr que les pilotes de chasse de Top Gun nous rendaient plus chose (même si je n'étais pas encore en âge d'éprouver quoi que ce soit en dessous de la ceinture) que les agriculteurs de l'Amour est dans le prés. Oui, je SAIS, Top Gun date de 1986. Et alors ? L'aviation a toujours fasciné, fascine et fascinera encore. Call me Lapalice. Tout ça pour dire que la ville a... [Lire la suite]