de Diana Gabaldon

En écosse, Briana Fraser et Roger Mackenzie et leurs deux enfants se sont installés, après l'avoir retapé, dans le vieux manoir familial Fraser, Lallybroch. Ces vieilles pierres ne sont pas qu'une mémoire de famille. Elles servent également de gardienne des lettres permettant d'effacer les deux cent ans que séparent Briana de ses parents, Claire et James Fraser et de suivre de l'intérieur la guerre d'indépendance américaine en 1776.

L'écho des coeurs lointains est la suite non avouée de la saga Le cercle de pierre par le même auteur, ce qui est agaçant. Avec ces deux nouveaux tomes, qui ne seront certainement pas les derniers, nous voilà reparti pour suivre les tribulations de Claire et Jamie, les Angélique et Geoffrey britaniques... Ca n'en finira donc jamais ! Tout à commencer avec Le chardon et le tartan où Claire et Frank Randall,  en 1945, visitent le site mégalithique de Craigh na dun en Ecosse. Claire est abrutie par le sifflement des pierres jusqu'à l'évanouissement. Lorsqu'elle se réveille, elle se retrouve sassenach anglaise en terre d'Ecosse et prisonnière d'un clan des highlands, celui des Fraser / Mackenzie en 1743. C'était sympathique à lire l'été, et l'idée est originale. Ce n'est pas de la grande littérature mais suffisamment romantique et bien écrit pour accrocher la ménagère de moins et de plus de cinquante ans. Alors, on saute sur le deuxième, on se rue sur le troisième, on s'enfile le quatrième. Vous êtes foutues. Le cinquième arrive et vous ne pouvez faire autrement que de le dévorer tout en maudissant l'auteur de continuer à poursuivre les aventures hors du temps de ce couple hors du commun. Le filon est trop bon. Remarquez, elle aurait tord de s'arrêter... Le sixième se laisse lire et le septième saute dans vos mains. Quand le huitième sort enfin vous aviez juré que non, elle ne vous y reprendrait plus. Puis la curiosité vous pousse à lire le neuvième comme le dixième. Té ! A ce stade, que vous coûte d'enchainer sur les deux derniers, hein ? Qui ne l'étaient pas, finalement... Le pire dans tout ça, c'est que l'histoire ne s'essouffle pas du tout. On aime suivre l'Histoire britanique et américaine, les us et coutumes d'époque au travers des pérégrinations d'une famille décalée. Et puis, il faut avouer qu'il est tout de même agréable de le retrouver, lui, Jamie. Ah, Jamie ! Le fantasme littéraire des femmes de tout âges... à en croire les spéculations sur celui qui, selon les critères de chacune, pourrait incarner le fougueux highlander à l'écran. Parce que oui, vu le nombre d'épisodes imaginés par Diana Gabaldon, et de lectrices associées, il y a de quoi alimenter une série télévisée prévue en 2014 si la rumeur est bonne.

2013_08_07
~ Site mégalithique de Saint Just, 35, Ille et Vilaine ~