2013_08_05a
Et vous vous attendiez à ne voir que des daims dans un champs ! vous réplique d'un air entendu un membre de l'équipe d'accueil à la fin de votre visite. Bah... , oui... répondez-vous timidement. Il faut dire aussi à votre décharge que le nom du parc ne lui rend pas justice. Sentier des daims... Avec un appellation pareille, on ne s'attend pas du tout à passer une journée à suivre Gaby, un jeune berger devenu chevalier des légendes, sur 33 hectares en allant de village de lutins à celui de nains en passant par le repère de trolls en croisant des moutons de Jakob, des poules permanentées, des cochons vietnamiens obèses et des chouettes Harfang. Entre autre. AH !


2013_08_05b~ Hibou grand duc, buse variable ~

10h45, vous montez dans un des wagons sur roues du petit train à destination du parcours le plus court. Le rouge. Comme vous l'avez dit, en pénétrant à l'intérieur de ce parc animalier pas comme les autres, vous partez à la découverte d'animaux en suivant les traces de Gaby né à la fin du 19ème siècle au pays de Retz. Le gars a vécu un truc de dingue : traverser la porte espace temps à la rencontre du fantastique. Merlin, le roi Arthur, Erec chevalier de la table ronde, saint Bavon. Tous ont un rapport avec un animal, au moins. Merlin avec l'élan (les fêtes de Beltanes), Arthur avec les sangliers, Erec avec le cerf, Saint Bavon avec les rapaces. Voyez l'idée ? Les créateurs du parc ont eu cette idée géniale de proposer de découvrir des espèces plus ou moins connues en suivant, en fil rouge, les aventures du jeune berger avec les noms de légende de l'autre côté de la porte. Non seulement il nous remémore les légendes au temps des chevaliers et de la magie grâce au multimédia mais nous enseigne et nous renseigne de manière ludique : quiz, Histoire, mise en scène, expositions, définitions du dictionnaire officiel et celui un peu moins de Pierre Dubois, elficologue. Les petits s'émerveillent. Les grands ne savent plus quoi penser...

2013_08_05c
2013_08_05d
~ Repère des trolls, cochons vietnamiens ~

12h55, vous repartez à pieds vers le point central du site via le sentier pédestre traversant le village des lutins histoire de reprendre des forces avant de poursuivre l'aventure. Ici aussi, on notera la délicatesse des créateurs qui ont eu l'intelligence de proposer des espaces pique nique ombragés et/ou couverts en alternative à la restauration proposée sur place (cafétéria et auberge).

2013_08_05e
2013_08_05f
~ Maison du forgeron (village des nains), épicerie et cuisine d'un lutin (village des lutins ~

13h45. C'est reparti pour assister aux trois spectacles écrits par Gaby dans les années vingt histoire de raconter et de perpétuer son incroyable aventure temporelle. Et là, vous voyez la barre du doute et de l'incompréhension sur le front du mec. Ca existe depuis 1920 ? vous interroge-t-il tout de même légèrement septique. Vous réprimez un fou rire avant de lui répondre que non, le parc n'a que vingt-et-un ans d'existance. C'est pour les besoins narratifs et la logique de l'ensemble (banane) mais chuuuuuuuuuuuut ! Le secret des loups commence... dernier écrit, monté et produit par la troupe Faerya concept avec des vrais chien-loups de Saarloos dedans. Il est peut-être tout public mais peut quand même affecter la sensibilité des tous petits. Vous en avez pour preuve les hurlements de cette toute petite fille que des parents confus ont du évacuer au bout de quelques minutes de spectacle.
Le second, la légende de l'oiseleur, lui, est vraiment plus adaptés pour les enfants, plus axé sur l'humour et mettant en scène des oiseaux. Quand au troisième, le chevalier du grimoire, vous remet en condition pour retourner arpenter les sentiers du grand parcourt pour suivre la fin des aventures de Gaby maintenant qu'il a gagné son titre de chevalier des légendes. Dragons, femme-cygnes, licornes, nains des montagnes seront sur son chemin et sur le votre par la même occasion. Enfin vous, vous n'aurez droit qu'à leur forme terrestre, ce qui n'est déjà pas si mal. Et puis après avoir vu l'exposition des baguettes des principaux héros d'Harry Potter le matin, ici, vous avez celle des épées légendaires : Excalibure bien sûr, Joyeuse (Charlemagne), Hauteclaire (Olivier), Durandal (Roland), ... Tiens, la chanson de Roland, ça vous rappelle vos vacances en Ardèche !

2013_08_05g
2013_08_05h

2013_08_05i
2013_08_05j~ Loup blanc arctique, tableaux de scène "La légende de l'oiseleur" ~

Voilà, voilà. Au final, vous avez passé presque sept heures sur site, pause déjeuné comprise. Sept heures que vous n'avez pas vu passer occupés que vous étiez à redécouvrir les légendes de Bretagne et autre sous un soleil radieux et à l'ombre des chataigniers, noisettiers, chênes et bien d'autres essences que vous n'avez pas su identifier tout au long des deux parcours. Bref, un dimanche des plus agréables.

Le sentier des daims
La Poitevinière
44320 Frossay
02.40.39.75.06

Pays de Retz à une trentaine de km de Saint-Nazaire, sud Loire
direction Paimboeuf / Frossay / Vue

ou une quarantaine de km de Nantes, sud Loire
direction Bouguenais / Vue / Frossay