30 juin 2013

Bateau, sur l'eau, la rivière, la rivière

Chaque année, depuis neuf ans, le SNSM (sauveteurs en mer) organise une course, un record au départ du port de Saint-Nazaire pour une arrivée au même port en passant par celui de Sainte Marine dans le Finistère pour la boucle la plus longue. Une première le week end dernier puisqu'habituellement les bateaux en compétition vont jusqu'à Saint-Malo, hissez haut ! Saintiano. Cette modification de parcourt est peut-être due à une météo plus que mauvaise : 35 noeuds de vent et 3,5 mètres de houle... Allez savoir. Quoi qu'il en soit ce ne... [Lire la suite]
Posté par Marie des marais à 10:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 juin 2013

Star Trek into darkness

de JJ Abrams L'équipage du vaisseau l'Enterprise rentre de mission. Missions qui consistent à observer des peuples vivants sur d'autres planètes, voire d'autres galaxies et de surtout ne pas interférer dans leurs existences. Juste l'observation. Pas d'intervention. En théorie, car le capitaine Kirk ne peut s'empêcher de naviguer au feeling en écoutant ce que lui dicte son instinct au contraire de son second, le capitaine Spock à la logique implacable, trait particulier des habitants de Vulcain. Ces deux traits de caractère très... [Lire la suite]
Posté par Marie des marais à 09:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
22 juin 2013

Le passé

de Asghar Farhadi Marie-Anne, séparée de son mari, Ahmad, reparti dans son pays d’origine, voudrait reconstruire un foyer avec Samir, son fils à lui et ses filles à elles. Pour se faire, il lui faut divorcer. Ahmad revient donc en France, officiellement pour prononcer le divorce mais l’atmosphère pesante de cette nouvelle famille reconstituée le pousse à démêler officieusement les histoires passées depuis son départ. C'est vraiment enthousiaste que je suis allée voir ce film. Parce que j'adore les films français (ça arrive à des... [Lire la suite]
19 juin 2013

Le livre de Joe

de Jonathan Tropper Joe Goffman est un jeune écrivain New Yorkais au premier roman à succès relatant la vie, les us et coutumes et la mentalité des habitants de Bush Falls, ville de son enfance, dans le Connecticut. Déballer les petites histoires l'ont rendu persona non grata ce qui lui pose aucun problème puisqu'il ne comptait pas y remettre les pieds ; jusqu'au jour où son frère lui demande de le rejoindre au côté de leur père dans le coma. Et là commencent les emmerdes... Savoureux d'humour et de cynisme. Jonathan Tropper rend... [Lire la suite]
11 juin 2013

Celle qui buvait du thé

Sur ce, je passe le relais à toutes celles qui auront envie de parler de leur propre passion pour le thé! écrit Armalite du Rose et le Noir. Connaissois pas ? Dommage, vous loupez quelque chose... Bref ! Vous n'êtes pas ici pour parler des blogs que vous suivez mais pour prendre le relais au quatre cents mètres thé. Amatrice je suis mais on ne peut pas dire passionnée. Disons que je peux très bien m'en passer. Et qu'entre nous soit dit, je préfère faire l'impasse plutôt que d'avaler du lipton yellow. Be snob. Bien. ☆ Depuis... [Lire la suite]
Posté par Marie des marais à 22:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
08 juin 2013

A voté !

Je ne sais plus sur quel support j'avais entendu parler de "La coquetière". En lisant les commentaires et critiques de ce bouquin, il me le fallait. Il me fallait absolument le lire. Alors, avant d'effectuer un achat compulsif, petit détour par la médiathèque du bled histoire de m'assurer qu'il n'était pas sur étagère. Il n'y était plus. Nan parce qu'il faisait parti d'une sélection de huit titres pour le prix littéraire intercommunal de cette saison. Ah bon !? Et c'est comme ça que je me suis retrouvée lectrice/membre du jury du... [Lire la suite]
05 juin 2013

Chatterie du mercredi

J'ai toujours vécu avec un chat, ou presque. Toute petite, le premier dansait la capucine sans broncher. Le suivant se laissait habiller dans les fringues de poupon de mauvaise grâce. Le troisième se l'est coulée un peu plus douce. Le quatrième s'est vu foutre rapidement de sa gueule, le pauvre, à cause de son nom. Pourtant c'etait mignon comme tout Cosinus, nan ? La suivante était un vrai chien-chien à sa mémère. L'actuelle n'est pas douée du tout... surtout pour la chasse. - Mriou !- Oui, je parle de toi.- Marouahou ?- Mais rien,... [Lire la suite]