2013_03_13
Quand vous avez goûté les petits gâteaux confectionnés par une de vos collègues, vos papilles se sont mises à chanter la Marseillaise, I feel good et le boléro de Ravel. Rien que ça. Si ! Il vous fallait les retrouver ces petits craquelés. Moelleux, forts en chocolat, un goût subtil de vanille et archiconnus de la blogosphère paraît-il. Ouais. Tu tappes craquelés au chocolat Martha Stewart qu'elle vous a dit, votre collègue.

Et vous les avez trouvés :
,
ici,
ici,
ou encore .
Vous n'avez que l'embarras du choix !

Vous vous demandez encore comment vous faisiez AVANT. Avant, quand tout n'était pas à porter de clic... Et bien vous téléphoniez aux renseignements ! Avec le recul, vous imaginez la tête de Thérèse, à l'autre bout du fil, quand vous appeliez l'ancêtre du 118 218 pour avoir la recette des crêpes. Le pire, c'est que cette brave dame mettait ses collègues à contribution lorsque vous émettiez un doute dans la liste des ingrédients. (Il vous semblait bien que votre mère mettait du lait dans la pâte, elle.) Hey ! Jeannine, tu les fais au lait ou à l'eau. - Quoi ? - Tes crêpes. Tu les fais au lait ou à l'eau ? Et avec tout ça, vous trouviez encore le moyen de les rater... Faut dire aussi que chacun mettait son grain de sel car en plus de Thérèse, il y avait le Dantant qui, lui, était sûr que sa maman ne faisait pas comme ça, le sosie de mademoiselle Jeanne qui savait les faire mais pas sans grumeaux, et Cocotte qui ne savait que les boulotter. C'est sûr, vous n'étiez pas aidés...

Rendez-vous sur Hellocoton !