19 février 2013

Bifteck

de Martin Provost Chez les Plomeur, on est boucher de père en fils. Ce n’est donc pas l’héritier du nom, André, fils unique comme le veut le code familial, qui dérogera à la règle. Bœuf, agneau, cochon, rognon, côtelette, gigot, travers, entrecôte, bifteck et même l’araignée. Ah, l’araignée… Saint Graal pour la cliente qui se verra attribuer cette pièce à griller. Car si André est loin d’être un Don Juan, il n’en est pas moins un tombeur en ces temps où la guerre de 14 pive la Bretagne de ses hommes. Et c’est par ce morceau de... [Lire la suite]

09 février 2013

Repas littéraire : l'Argentine s'invite à table

19h45. Vos talons claquent sur le trottoir luisant de pluie sous les lumières blafardes des lampadaires publics. Vous longez un des cimetières du coin (prédiction d'une soirée mortelle ? Hu hu qu'elle est drôle. Passons). Prochaine à gauche et nous y sommes au théâtre Icare qui lance un nouveau concept dans le bled : la promotion d'un bouquin étranger par la lecture d'un extrait, suivi d'un échange avec l'auteur autour d'un repas typique de son pays. Plutôt alléchant comme menu sachant que 1) vous adorez lire, 2) vous adorez manger,... [Lire la suite]
04 février 2013

Au théâtre ce soir : Tartuffe

(...) vous êtes un sot en trois lettres, mon fils (...), (...) cachez ce sein que je ne saurais voir. Par de pareils objets les âmes sont blessées et cela fait venir de sombres pensées (...), (...) non, vous seriez ma foi, Tartuffié ! (...) : répliques en alexandrins vieilles de 349 ans et pourtant si connues, jouées, re-jouées et re-re-jouées. Et bien elles ont encore fait l'objet d'une énième adaptation par Monique Hervouët sur la scène du Théâtre. Bien calée, au cinquième rang orchestre, dans un fauteuil rouge vermillon du tout... [Lire la suite]
03 février 2013

Mes héros

de Eric Besnard Maxime, quadra-marié-deux enfants, se trouve embourbé dans son couple, son entreprise, sa vie. L'appel impromptu de la gendarmerie pour sortir sa mère, Olga, de garde à vue le confronte à un emmerdement supplémentaire : la gestion de ses parents. Entre Olga, femme de caractère, qui s'est mise en tête de sauver le monde et Jacques, son père, qui n'en fait qu'à sa tête, Maxime prend conscience de ses fondamentaux lors de ce we forcé au domicile parentale ; surtout qu'Olga a ramené dans ses bagages un tout jeune... [Lire la suite]
02 février 2013

Jack Rosenblum rêve en anglais

de Natasha Solomons Jack Rosenblum est juif allemand. Lorsqu'éclate la seconde guerre mondiale, il s'exile avec femme et enfant vers une nation moins riquée pour leurs vies : l'Angleterre. Leur nouvelle terre d'acceuil a beau être l'eldorado pour ces immigrés malgré eux, elle n'en reste pas moins très stricte avec sa liste longue comme le bras expliquant comment devenir un véritable et bon anglais. Jack, fasciné par ses nouveaux compatriotes, décide d'exécuter à la lettre absolument tous les points de la fameuse liste, malgré les... [Lire la suite]