Il y a quelques années, un collègue connaissant vos origines vous affirma que les danses bretonnes, c'est toujours la même chose faut dire, nan ? Le sourcil gauche en accent circonflexe vous lui avez demandé sur quoi il se basait pour avoir un avis aussi tranché. Sur les petits doigts en l'air et les rondes. C'est ça... Vous en avez donc déduit qu'il n'avait jamais participé a un fest noz et encore moins assisté aux représentations des cercles qui ne manquent pas de se produire lors des manifestations estivales qui ont lieu dans toute la Bretagne historique. Parce que si tel était le cas, c'est un peu insultant pour les chorégraphes de ces derniers... Si seulement, à cette époque, vous aviez eu les supports actuels pour le faire voyager dans les landes couvertes de bruyère au son des bombardes au diapason du vent battant l'océan, peut-être serait-il resté les yeux grands ouverts devant les spectacles que peuvent nous offrir les danseurs des cercles celtiques comme l'ont fait ce week-end ceux du Kevrenn Bro Pelem ou du Krollerion Mourieg... Ambiance !

Les lavandières, battoir à la main, rigolent, papotent, battent les draps et cancanent à qui mieux mieux. Et les cancans, ce n'est pas ça qui manque, même au début du siècle dernier. Cancan, cancanera surtout sur la pauvre fille mal fagotée un peu sorcière sur les bords qui arriva. Qui cancane doit subir les conséquences. Voilà la sorcière qui vocifère une malédiction sur nos lavandières mégères qui aboieront, à l'avenir, en guise de tout son. Ahhhhhhhh ! Elles se griffent. Ahhhhhhhhh ! Elles se débattent. Ahhhhhhh ! Possession. Ahhhhhhhh ! Sorcellerie. Ahhhhhhhh ! Diablerie. Contre le diable qu'une seule issue, l'eau bénite de l'église. Cortège et psalmodies. Voilà la solution.

~ Fin de la première représentation ~

La petite fille se pelotonne sous son énorme édredon de plumes au milieu de sa chambre remplie de joujoux. Deux pages de son livre de contes l'endorment aidées des paillettes du marchand de sable. Le sommeil l'emporte dans un monde où les danseuses mécaniques et les pierrots prennent vie, où les poupées s'amusent et dansent, où tous les jouets sont animés. Mais les rêves font place aux cauchemars que seuls les bons anges peuvent apaiser. Le jour pointe à l'horizon. La chambre redevient calme. Les joujoux joyeux animés retrouvent leur triste immobilité.

~ Fin de la deuxième représentation ~

Ander dro, plin, laridé sont mis en scène non monotone, nous racontent des histoires, nous émerveillent accompagnés des bombardes criardes et des binious nasillards. Quelques guitares folk ou électriques s'invitent pour endiabler le tout. Ah.., si seulement vous aviez pu lui prendre la main et lui faire traverser la France à la rencontre de ces contes racontés en musique et sur parquet que les talons frappent, cognent, ébranlent dans un même élan depuis plus de cent ans... Si seulement !

                

~ Ile aux moines - Celtiques de Guérandes - Bagad de Kon Kerne (Concarneau) - Cercle celtique de Kevenn Bro Pelem (Saint Nicolas du Pelem) ~

Rendez-vous sur Hellocoton !