"Pi bonjour la culture, il est 'achement balaise
T'as qu'à voir ses lectures, ça casse des barreaux d'chaises
V.S.D., Paris-Match et puis Télé 7 jours.
Pi bien sûr chaque année, y s'offre le prix Goncourt
Le jour où les cons s'ront plus à droite
Y'a p'têtre une chance pour qui vote à gauche"
qu'il chante Renaud

Son beauf. Son beauf. Vous, de beauf dans le sens beau-frère, vous n'en avez pas. Pas encore. Par contre, une bonne tête de vainqueur, vous vous en êtes dégotée une pendant les vacances. Ooooooooh s'exclame le lectorat. Mouais. Vous vous en seriez bien passée ronchonnez-vous. Les avoir 5 minutes dans les pattes, ça vous amuse. Les regarder se ridiculiser une journée durant, ça commence à vous courir légèrement sur le haricot. Alors devoir les supporter une semaine, ça vous donne carrément des plaques d'urticaire géant !

Définition du beauf par le Robert méthodique : mot d'argot employé dans le langage courant - stéréotype de personne vulgaire, inculte et bornée. Tout de suite. Comment il y va le Robert ! Naaan, vous n'iriez pas jusque là quand même...

  • Bon dieu ! (avec la variante nom de dieu de bon dieu !) est son juron favori. Il le sort toutes les 30 secondes montre en main. Heureusement que votre bien aimée grand-mère n'est plus de ce monde. Elle se ferait une tendinite au poignet droit à force de se signer à chaque offense envers notre Seigneur !

  • Le T-Shirt, un poil trop court, laissant apparaître un ventre l'empêchant très certainement de voir où il vise lorsqu'il se soulage devant une haie est son top fétiche. Celui-ci s'agrémente de l'indispensable short-bernuda en jersey tombant légèrement sur l'arrière train, laissant apparaître la naissance du postérieur. Vient compléter le tout, une casquette Nike, remplaçante de feu le bob Ricard, savamment vissée sur le crâne dégarni, visière sur la nuque.

    Vulgaire...

  • Décortiquer et commenter les news relatées dans le journal du matin est son plaisir quotidien.  Aaaah ! En voilà une bonne nouvelle ! Vous déchantez très vite lorsque au bout de 3 minutes vous jugez l'étendue de ses méconnaissances... A moins que ce ne soit vous qui n'ayez pas bien enregistré vos cours d'histoire-géo ! Il est de notoriété publique que Jéricho n'est pas du tout une ville paslestino-israëlienne biblique mais le nom d'un saint !

  • Comme disait Coluche... est sa maxime favorite. Grand fan devant l'éternel, il s'empresse de le citer dès que l'occasion se présente. Il vous est cependant difficile de suivre la logique lorsque le personnage vous avoue qu'il votera extrême droite dans 4 ans, histoire de trouver des vraies solutions... Vous avez renoncé à vous faire expliquer comment les valeurs sociales de l'amuseur public au grand coeur peuvent cohabiter avec les valeurs soi-disant nationalistes des néo-fas...

    Inculte...

  • Les oignons, échalotes, aubergines, poivrons, concombres, champignons, courgettes, etc. sont les légumes qu'il ne mange pas. Perchè ? Bah... les oignons donnent des flatulences, les aubergines ont une drôle de tête, les concombres d'après Toto, en tarte, c'est pas bon, les champignons ont envoyé un membre de son entourage aux urgences... (Soupir)

  • Un ricard ou un whisky, pardon, bourbon sinon rien est sa devise en terme d'apéro. Le reste, c'est imbuvable... Remarquez, les mojitos, les planteurs, les ti' punchs, et autre gin feeze sont aussi bien dans votre gosier délicat que dans celui difficile de votre interlocuteur !

    Borné...

Il disait quoi, déjà, le Robert méthodique ?