Parce que ce truc est une saloperie. Parce que des femmes en meurent encore aujourd'hui. Parce que notre clic peut servir à faire avancer les choses. Parce que personne n'est à l'abri. Parce que tout simplement...